Page en construction.

Cette classe préparatoire aux études supérieures scientifiques ou littéraires est accessible, en priorité, aux élèves boursiers du secondaire. Classe de transition entre la terminale et la CPGE, elle prépare efficacement les futurs étudiants à la prépa : approfondissement des programmes, introduction aux enseignements des CPGE, méthodes de travail adaptées, acclimatation aux codes de la prépa...

Présentation

L'ouverture des Classes Préparatoires aux Etudes Supérieures s'inscrit dans le cadre général du Plan Egalité des Chances pour permettre aux publics scolaires les moins favorisés d'accéder aux grandes écoles les plus sélectives . Les CPES des lycées de la Défense ont pour objectif commun de préparer en une année les élèves à l'admission en classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE), la finalité du cursus étant l'intégration dans les grandes écoles du Ministère de la Défense (ESM St CYR, ENSIETA, ECOLE NAVALE et ECOLE DE L'AIR).
  • Académie d'AIX-MARSEILLE : Lycée militaire d'Aix-en-Provence, CPES scientifique et CPES littéraire
  • Académie de VERSAILLES : Lycée militaire de St CYR l'Ecole, CPES littéraire
  • Académie de DIJON : Lycée militaire d'Autun, CPES économique
  • Académie de NANTES : Prytanée National Militaire de la Flèche, CPES scientifique
 

Conditions d'accès

La CPES du lycée militaire d'Aix-en-Provence est accessible aux élèves méritants et motivés, titulaires du baccalauréat général S, boursiers du secondaire ou futurs boursiers du supérieur.

Conditions matérielles

La scolarité et de l'hébergement en internat sont pris en charge par l'état, la gratuité est totale pour les élèves. De plus, ils percevront une aide financière mensuelle.

Admission

Le recrutement se fait via parcoursup.

Le nombre de places est limité à 25.

Historique du lycée

Le Général de Cissey, ministre de la guerre du maréchal de Mac-Mahon fit ordonner par la IIIème République la création d’Ecoles d’Enfants de Troupe (loi du 13 mars 1875).

Le lycée militaire d’Aix en Provence est l’héritier des écoles militaires préparatoires (EMP) de Rambouillet (1884) et de Saint Hippolyte du Fort (1886) qui, réunies, forment à partir de 1934 l’école d’Epinal.

Cliquez ici

educ gouv